Accueil Gym à Domicile Forme & Exercices Santé Diététique Bien-être & Détente Librairie du sport
ForumContact

Votre Santé avec PersonalTrainer

Les courbatures expliquées aux sportifs

Les courbatures désignent une sensation d'inconfort et de rigidité musculaire qui survient généralement après l'accomplissement d'un exercice exceptionnel.

Le cas typique est celui d'un effort prolongé à intensité modérée. On observe alors un épuisement des réserves musculaires de glycogène qui entraîne une dégradation des fibres musculaires. Généralement, les courbatures surviennent au bout de 24 heures. Elles passent par un maximum entre 24 et 72 heures. Ensuite, la reconstruction musculaire s'achève et l'organisme ne porte plus les traces de cet épisode... jusqu'au prochain dépassement !

La distinction des contractions

Tous les efforts longs et intenses sont susceptibles de provoquer des courbatures. Mais certaines conditions leur sont particulièrement favorables. C'est le cas des exercices riches en contractions "excentriques", c'est-à-dire lorsque le muscle subit des contraintes auxquelles il doit résister (ex : le bras de fer). On oppose cela aux contractions "concentriques", lorsque les points d'attache se rapprochent (aviron) et aux contractions "isométriques" quand le muscle reste stable (schuss à skis). Bien entendu, dans la plupart des sports, ces trois types de mouvements alternent constamment. Toutefois, certaines disciplines sont plus riches que d'autres en contractions excentriques comme marcher sur la pointe des pieds ou courir en descente.

Guérir le mal par le mal

Beaucoup de traitements ont été proposés pour résorber les courbatures. Mais tous ne montrent pas la même efficacité. Traditionnellement, on conseille d'observer des périodes d'échauffement et de retour au calme, avant et après l'effort. Plus efficaces semblent être les habitudes d'étirement après l'effort et surtout le sauna et les bains chauds qui améliorent la vascularisation des tissus lésés. De la même manière, un exercice léger, 24 heures après un effort intense, diminue les sensations douloureuses jusqu'à les faire complètement disparaître.

L'utilisation de divers agents pharmacologiques a été envisagée. La vitamine C s'est vue prescrire jusqu'à raison de 500 mg par jour... sans effet notoire. Les anti-inflammatoires (stéroïdiens ou non) n'ont pas connu davantage de succès et seule l'aspirine apporte un réconfort en réduisant la sensation de douleur 48 heures après l'effort excentrique ou prolongé. Des crèmes anti-inflammatoires à base d'acide salicylique produisent un résultat similaire.

Les conseils anti-courbatures

L'entraînement joue évidemment un rôle primordial pour contrarier la survenue des courbatures. Ainsi, on peut entraîner son muscle à travailler en "excentrique" pour limiter le développement ultérieur de lésions. Nul besoin d'en faire trop: deux séances de 12 minutes de course en descente, sur une pente inclinée à 10% suffisent à prévenir la survenue des courbatures.

Gilles Goetghebuer, journaliste santé

Astuce Source : www.esante.fr
 

Consulter les Archives Ajouter aux Favoris Envoyer à un ami Nous Contacter

Accueil / Forme & Exercices / Santé / Diététique / Bien-être & Détente / Librairie / Contact
L'equipe / Prestations / Tarifs / Partenaires / Presse / Recrutement / Mentions Légales
2009 © Personal Trainer